Le roi Philippe tient sa décision en délibéré et entame de nouvelles consultations

Les préformateurs Geert Bourgeois (N-VA) et Rudy Demotte (PS) ont comme prévu présenté leur rapport au roi Philippe ce lundi. Les deux hommes devaient mener la formation du prochain gouvernement fédéral vers une nouvelle phase, mais ne sont pas parvenus à aboutir à des résultats suffisants. Le chef de l'Etat n'a pas acté la fin de leur mission. Il tient sa décision en délibéré et entame des consultations concernant la prochaine étape. Les présidents de la N-VA, Bart De Wever, et du PS, Paul Magnette, sont attendus ce soir encore en audience.

Les préformateurs avaient initialement prévu de faire une déclaration à la presse à la Chambre, vers 17 heures, après leur audience chez le Roi, mais la conférence a finalement été annulée.

Le 8 octobre dernier, le chef de l'État avait chargé le socialiste francophone et le nationaliste flamand d'"examiner les bases concrètes en vue de la formation d'un gouvernement fédéral autour de leurs partis respectifs, et ceci avec les quatre autres partis impliqués dans les discussions", soit le MR, le CD&V, l'Open VLD et le SP.A.

Les deux hommes ont travaillé dans la même discrétion que leurs prédécesseurs, Didier Reynders (MR) et Johan Vande Lanotte (SP.A), qui avaient mené une mission d'information de plus de quatre mois à la suite des élections. Ce lundi, Geert Bourgeois et Rudy Demotte n'ont pas été formellement déchargés de leur mission, puisque le Palais a indiqué dans la foulée que le souverain "tient sa décision en délibéré" et "entame des consultations" qui devraient apporter davantage de clarté pour la suite.

Depuis le 26 mai, les regards sont tournés vers le PS et la N-VA, premiers partis de leur communauté linguistique. Jusqu'à présent, aucune négociation en vue de former un nouveau gouvernement n'a commencé à proprement parler tant les positions des deux partis semblent difficilement conciliables.

Le roi Philippe va rencontrer les présidents du parti socialiste francophone et des nationalistes flamands durant la soirée de lundi.