Chargement lecteur vidéo ...

Premier procès d’assises en Belgique pour un Rwandais accusé de crime de génocide

C’est ce lundi que débutait aux assises de Bruxelles le procès du Rwandais Fabien Neretsé, accusé de crime de génocide commis dans son pays d’origine. Entre avril et juillet 1994, environ un million de Tutsis et de Hutus modérés ont été assassinés. Il s’agit du génocide le plus rapide de l’histoire. L’une des victimes était Claire Beckers, une des douze Belges (à côté des dix paras tombés dans une embuscade) qui ont été tués pendant ces 100 jours. Vingt-cinq ans plus tard, sa sœur Martine Beckers témoigne pour VRT NWS (en français), à l’aube de l’ouverture du premier procès en Belgique pour crime de génocide.