Le personnel et les syndicats de la VRT défileront le 5 décembre à Bruxelles

Les syndicats et le personnel de la VRT organisent une marche, le 5 décembre prochain, depuis la cité Reyers à Bruxelles, jusqu’à la place des Martyrs, où se trouve le cabinet du ministre président flamand Jan Jambon (N-VA). Par cette action, les syndicats et le personnel veulent faire savoir que "la tentative du gouvernement flamand de démanteler la VRT est inacceptable". C’est ce qu’a déclaré Wies Descheemaker du syndicat socialiste ACOD.

Selon Wies Descheemaeker, il ne s'agit pas d'une grève, mais d'une "marche positive". "Nous nous réunissons avec tous ceux qui défendent une radio-télévision de service public". Symboliquement, les manifestants emporteront avec eux des attributs tels que des éléments de décor. "Ces attributs sont l'expression de ce que nous utilisons et faisons tous les jours dans le service public. Les personnes qui soutiennent la VRT mais qui ne peuvent pas se rendre au Boulevard Reyers sont invitées à participer au rassemblement sur la place des martyrs.

Par cette manifestation, les syndicats et le personnel de la VRT veulent dire clairement qu'ils ne sont pas d'accord avec les économies drastiques que le gouvernement flamand impose au média de service public. "Nous voulons affirmer clairement que la VRT est importante pour la société flamande et que cela ne doit pas changer. La tentative du gouvernement flamand de démolir la radio-télévision publique est inacceptable".

Le front commun syndical - ACOD (le pendant flamand de la CGSP), VSOA (SLFP) et ACV (CSC) - ont déposé le 15 octobre dernier un préavis de grève. Aucune action ne sera menée dans l'immédiat mais les trois syndicats marquent leur soutien à la direction dans ses discussions avec le gouvernement flamand.

Ce préavis est valable jusqu'à la fin janvier 2020. Si les syndicats constatent que les discussions ne vont pas dans la bonne direction, ils pourront passer à des actions ressenties à la télévision, en radio et sur internet. La VRT redoute de devoir faire des économies pour un montant de 40 millions d'euros. Selon le syndicat socialiste, 250 emplois sont menacés.

Le défilé débutera jeudi 5 décembre dans l'après-midi et les manifestants sont attendus sur la Place des Martyrs vers 16 heures. Les syndicats y prononceront des discours et il y aura peut-être aussi des concerts. Ce défilé est organisée par les syndicats et le personnel de la VRT. Les syndicats doivent cependant encore demander l'autorisation de manifester à la police.