Jonas Roosens

Deux ans de prison pour l’actrice néerlandaise Grives qui dealait à Tomorrowland

Le tribunal correctionnel d'Anvers a condamné ce vendredi l'actrice néerlandaise Imanuelle Grives (photo, centre), 34 ans, à deux ans de prison - dont une année ferme - pour trafic de drogues au festival de musique Tomorrowland, l'été dernier à Boom (province anversoise). Elle a également écopé d'une amende de 8.000 euros, dont le quart effectif.

Deux autres femmes de nationalité américaine, poursuivies pour les mêmes motifs, ont été condamnées à six et douze mois de prison, chaque fois avec sursis, ainsi qu'une amende de 8.000 euros avec sursis. Le tribunal a estimé qu'il n'était pas prouvé qu'elles agissaient en bande.

L'actrice néerlandaise de 34 ans et ses deux complices présumées, âgés de 41 et 39 ans, avaient été contrôlées le 21 juillet dernier à l'entrée du festival de musique électronique. L'actrice était en possession d'un gramme de cannabis, cinq pilules d'ecstasy, 15 grammes de MDMA, 10 grammes de cocaïne et 2,3 grammes de kétamine. La drogue était notamment dissimulée sous sa perruque.

Une perquisition avait ensuite eu lieu au logement temporaire qu'elle occupait avec les deux autres femmes à Rumst. Les enquêteurs avaient mis la main sur 77 pilules d'ecstasy, 1,80 gramme de haschich, 11,20 grammes de cocaïne, 11,80 grammes d'amphétamines, 9,80 grammes de kétamine, 3,85 grammes de MDMA, 178,90 grammes de GHB et 1,20 gramme de cannabis.

Imanuelle Grives avait prétexté vouloir expérimenter des choses, pour se préparer à interpréter à l’écran le rôle d’une baronne de la drogue. Mais le tribunal ne l’a pas crue.

Elle disait avoir acquis les stupéfiants auprès d'intermédiaires. Elle avait reconnu avoir vendu huit pilules d'ecstasy pour 100 euros sur le site du festival et avait concédé qu'elle était allée trop loin dans sa volonté d'incarner son rôle.

Jonas Roosens