Nicolas Maeterlinck

Matthias Diependaele (N-VA): "Il est choquant d’entendre qu’on n’a pas le droit d’économiser sur la culture"

Le ministre flamand du Budget a défendu lundi les économies prévues par le ministre-président flamand et ministre de la Culture, Jan Jambon (N-VA). Invité à s’exprimer sur les ondes de Radio 1 (VRT), il a déclaré qu’il trouvait "choquant d’entendre de la part du secteur culturel qu’on ne peut pas économiser chez eux".

Ce week-end, plusieurs responsables du monde culturel ont exprimé leur incompréhension face au projet du gouvernement flamand de faire baisser de 60% les subsides accordés à différents projets, dès 2020.

Matthias Diependaele est le premier représentant du parti nationaliste flamand à réagir aux critiques. "Je suis convaincu que les Flamands comprennent que nous ne pouvons plus dépenser plus d’argent que l’on en perçoit", a-t-il indiqué dans l’émission matinale ‘De Ochtend’.

Le ministre a souligné que le gouvernement flamand était un gouvernement d’investissement. " Nous avons donc cherché de l’argent dans tous les domaines de gestion, afin de faire des choix très clairs", a-t-il précisé. "Je trouve choquant d’entendre de la part du secteur culturel qu’on ne peut pas le faire chez eux", a poursuivi Matthias Diependaele.

Le ministre du budget admet qu’il est "ennuyeux" que ces coupes interviennent aussi vite, mais il estime que c’est "inévitable". "Nous comptons sur la créativité des institutions touchées pour gérer cela", a-t-il conclu.