Septième journée de grogne chez De Lijn: les perturbations continent dans le Brabant flamand

L'action syndicale au sein de De Lijn Brabant flamand a entamé lundi sa septième journée consécutive. La circulation des bus est à nouveau perturbée, avec environ 10% des chauffeurs qui n'ont pas quitté les dépôts. Elles se concentrent principalement sur le Vlaamse Rand et dans la région de Louvain. La société de transport public flamande s'attend à ce que la situation perdure toute la journée.

L'action des chauffeurs des dépôts de Grimbergen, Londerzeel, Asse, Vilvorde, Dilbeek, Meerbeke, Leerbeek en La Roue dure à présent depuis une semaine. Ils ont entretemps été rejoints par certains collègues louvanistes.

La direction de De Lijn regrette cette situation, dont sont victimes les voyageurs, et souligne qu'elle est ouverte à la négociation afin de pouvoir rétablir un service pour les clients le plus rapidement possible.

Le syndicat socialiste ACOD avait appelé vendredi à élargir à toute la Flandre la grève en cours. Il appelle ainsi à un arrêt de travail dans toute la Région ainsi qu'à Bruxelles mercredi. De Lijn s'en tient, elle, au projet d'accord signé jeudi soir. Une réunion de conciliation est toutefois prévue mardi.