Une lettre signée d’une croix gammée déposée sur le pare-brise de certains habitants de Saint-Nicolas

Plusieurs habitants de la commune de Saint-Nicolas (Flandre orientale) ont trouvé sous leurs essuie-glaces une lettre leur demandant de ne plus se garer dans la rue, mais bien sur leur propre emplacement. Le message était signé "Le comité de rue", et marqué d’un aigle nazi portant une croix gammée. La police a lancé une enquête pour tenter de trouver l’auteur de la lettre. Unia a pour sa part ouvert un dossier.

L’une des personnes ayant reçu la lettre l’a donnée à un ami qui en a ensuite publié une photo sur Twitter.

Le message évoque un problème de parking : "Veuillez garer votre voiture sur votre propre emplacement et non plus dans la rue. Nous ne pouvons pas non plus se mettre sur votre place", indique la lettre, signée "Le comité de rue". Sous la signature figure un aigle nazi portant une croix gammée.

La police cherche actuellement à savoir qui a publié et dispersé la missive. Elle a également dressé un procès-verbal contre une personne inconnue.

De son côté, Unia (ancien centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme) a ouvert un dossier. Selon le porte-parole du centre, Lode Nolf, la croix nazie a été utilisée "dans l’unique but de menacer". Unia plaide dès lors pour une poursuite en justice.

Pour ce faire, il faut toutefois constater un appel à la haine ou à la violence, ou un fait de négationnisme. "L’utilisation de ce genre de symbole n’est en soi pas punissable", explique Lode Nolf. "nous devons tenter de savoir s’il visait certaines personnes en particulier. Mais nous ne pouvons pas laisser les choses telles quelles en ces temps de racisme et de haine des étrangers", conclut-il.