Pourquoi le ministre flamand de la Culture Jan Jambon coupe-t-il dans les subsides aux projets culturels ?

Les journalistes politiques Ivan De Vadder (VRT) et Alain Gerlache (RTBF) proposent chaque vendredi un podcast intitulé PLAN B, dans lequel ils évoquent les différences et les similitudes entre le paysage politique en Flandre et celui en Belgique francophone. Une semaine en français, quand ils partent d’une situation en Flandre, et la semaine suivante en néerlandais, quand c’est un aspect en Belgique francophone qui leur sert de point de départ. Ce vendredi, Ivan De Vadder évoque en français les économies annoncées par le gouvernement flamand de Jan Jambon dans les subsides aux projets et institutions culturels.

Les économies que le gouvernement flamand souhaite réaliser dans le domaine culturel (-60% de subsides aux projets dans le secteur) ont suscité une tempête de protestations dans les milieux culturels flamands. Ces économies ne semblent en outre pas arbitraires : le gouvernement de Jan Jambon mène une politique idéologique, conservative, qui influence ses choix.

Le patrimoine culturel, avec pour symbole le site de Bokrijk, recevra ainsi des moyens supplémentaires, tout comme le Fonds flamand pour l’audiovisuel et le Fonds flamand pour la littérature. A l’avenir, la coalition N-VA, CD&V et Open VLD investira dans le canon flamand.

Le ministre-président et ministre de la Culture flamand, Jan Jambon, souligne effectivement que son gouvernement "choisit résolument en faveur de l’identité flamande. N’est-ce pas ce pour quoi la plupart des Flamands ont voté ?".