Les universités de Louvain et Gand rappellent leurs étudiants envoyés à Hong Kong

La KU Leuven (photo) a décidé de rappeler ses 17 étudiants inscrits dans des universités à Hong Kong, en raison des tensions dans ce territoire autonome du sud de la Chine. C’est ce qu’a confirmé l'université de Louvain jeudi. L'université de Gand a à son tour annoncé qu'elle rappelait ses étudiants.

"Nous suivons de près la situation à Hong Kong depuis un certain temps et nous avons désormais pris cette décision car les universités dans lesquelles ces étudiants sont inscrits ont suspendu leurs cours en raison de la situation dans le pays", ajoute l'université de Louvain. "Toutefois, rien n'indique que les étudiants soient en danger."

L'université n'est pas encore en mesure de préciser quand ces étudiants rentreront en Belgique. "Nous sommes en contact avec eux pour les aider et les guider pour leur retour. Une fois qu'ils seront rentrés à Louvain, nous les aiderons également dans la poursuite de leurs études et de leurs examens."

Les Affaires étrangères ont par ailleurs modifié leurs conseils de voyage pour Hong Kong depuis jeudi. "Il est possible de voyager à Hong Kong, mais une vigilance accrue est conseillée", peut-on lire sur le site internet du ministère. Il fait part de manifestations et d'affrontements violents entre manifestants et forces de l'ordre ces derniers jours. "Les visiteurs étrangers ne sont pas visés par les manifestants, mais il est conseillé de se tenir à l'écart de toutes les manifestations", poursuivent les Affaires étrangères.

Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.

L'avis ajoute que la plupart des universités et écoles supérieures ont suspendu leurs activités jusqu'à la fin de l'année. Les étudiants belges actuellement à Hong Kong sont invités à revenir en Belgique "au plus tôt" et ceux qui ont prévu d'y étudier pendant le premier semestre 2020 sont conviés à postposer leur voyage et à suivre la situation.

Jeudi soir, l'université de Gand (UGent) annonçait à son tour qu'elle rappelait ses étudiants établis à Hong Kong. Il s'agit de trois jeunes qui suivent un cursus économique dans le cadre d'un programme d'échange, indiquait le service de presse de l'Université de Gand. "Nous ne savons pas encore quand les étudiants en question rentreront chez eux, mais en raison de la situation tendue, les vols seront réservés le plus rapidement possible."