Tom Van Grieken se succède à lui-même à la présidence du Vlaams Belang

L’Anversois de 33 ans (photo) a été réélu, samedi, président du parti d’extrême-droite Vlaams Belang avec 97,4% des voix au sein du conseil de parti. Il était le seul candidat à sa propre succession. Tom Van Grieken était devenu en 2014 le plus jeune président d'un parti en Flandre, au moment où le Vlaams Belang subissait une défaite électorale majeure.

Le jeune président du parti d'extrême droite a réussi à insuffler une nouvelle dynamique au parti. Après des élections locales prometteuses - notamment à Ninove où Guy D'Haeseleer a failli remporter la majorité absolue avec Forza Ninove -, le parti est devenu ensuite le grand gagnant des élections en Flandre le 26 mai dernier.

Le Vlaams Belang est désormais le deuxième parti de Flandre derrière la N-VA. L'ambition de Tom Van Grieken est de faire du Vlaams Belang le premier parti du nord du pays lors des élections de 2024. Il pourrait alors mener la formation du gouvernement flamand.

"Rester sur le côté et regarder comment la Flandre s’appauvrit et se dépeuple n’est pas une option pour nous", déclarait Van Grieken lors de son discours de réélection. "C’est notre devoir envers nos électeurs, mais aussi envers nos enfants et petits-enfants".

Le président du Vlaams Belang estime que les autres partis n’écouteront son parti que s’il devient le plus grand de Flandre. "Ils ne pourront alors plus nous ignorer".