BELGA/FAHY

Le Forem encourage les demandeurs d’emploi wallons à postuler en Flandre

Le Forem, le service régional de l’emploi en Wallonie, organisera 40 activités à l'occasion de la "Werkweek" (La Semaine du travail), qui se déroulera du 18 au 22 novembre en Flandre, afin d'encourager les demandeurs d'emploi wallons à également postuler au nord du pays.

En plus des permanences, des coachings individuels et des séances d'information, des Job Days seront organisés à Louvain-la-Neuve ( Brabant wallon) le 21 novembre de 9h à 12h pour la Stib, Bpost et Unique interim, à Mouscron ( Hainaut) le 23 novembre de 9h30 à 12h et à Genk (Limbourg) le 21 novembre, de 13 à 19 heures, en collaboration avec le VDAB, l'homologue flamand du Forem.

"Pour ce dernier Job Day, près d'une centaine d'entreprises à la recherche de nombreux talents seront présentes. Les secteurs représentés sont nombreux: industrie, construction, bois, secteur vert, transport, logistique, entretien-nettoyage, soins de santé, commerce, pouvoirs publics...

Afin de mettre les demandeurs d'emploi dans les meilleures conditions, des séances de coaching préalables au Job Day sont proposées aux participants et des trajets en car sont organisés", précise le Forem.

Chaque jour, 51.000 Wallons traversent la frontière linguistique pour aller travailler en Flandre. En 2019, 21.752 demandeurs d'emploi ont été engagés dans une entreprise flamande, ce qui représente une augmentation de 10% par rapport à la même époque l'année passée.

Contrairement aux idées reçues, être parfait bilingue n'est pas nécessaire puisque 80% des offres d'emploi diffusées sur le territoire wallon concernant un job en Flandre ne demandent pas ou peu de connaissance du néerlandais.

En Flandre, le taux de chômage est historiquement bas de 3,5% alors qu'à Bruxelles, ce taux est de 13% et de 8% en Wallonie.