Des inspecteurs supplémentaires pour accroître la qualité de l’enseignement

Le ministre flamand de l’Enseignement Ben Weyts (N-VA, photo) va engager une dizaine d’inspecteurs supplémentaires. Il souhaite ainsi augmenter la qualité de l’enseignement en Flandre. La semaine dernière, le ministre annonçait que des économies limitées étaient envisagées par le nouveau gouvernement dans l’enseignement, mais qu’elles étaient largement compensées par un budget net étoffé de 362 millions d’euros pour 2020.

Quelque 147 inspecteurs sont actuellement actifs dans l’enseignement néerlandophone. Ils sont chargés d’évaluer la qualité de l’enseignement et contrôlent que les écoles satisfont aux critères dans ce domaine. L’an dernier, quelque 530 écoles ont reçu la visite d’un inspecteur.

Le ministre Ben Weyts souhaite maintenant engager une dizaine d’inspecteurs supplémentaires (+7%) pour permettre de contrôler davantage d’écoles et ainsi améliorer de façon générale la qualité de l’enseignement en Flandre.

"Ces prochaines années, nous allons mettre la barre plus haut dans notre enseignement", explique le ministre. "Chaque école doit être incluse dans les exigences de qualité. Les inspecteurs accompagnent les enseignants et les directions, afin que chaque établissement puisse atteindre une qualité accrue".

A l’avenir, les inspecteurs contrôleront aussi la charge du travail administratif confié aux enseignants, afin de proposer des pistes pour alléger ce volet de leur mission.