Sophie Dutordoir dénonce une absence de vision à long terme sur la mobilité et le rail

Dans une interview accordée au journaux De Tijd et Le Soir, la CEO de la SNCB Sophie Dutordoir dénonce le manque de vision du gouvernement fédéral en terme de mobilité. Il n'y a pas de vision à long terme sur le rail, pas de plan d'investissement et pas d'argent. Il ne se passe rien. On se coupe en quatre ici, mais on est abandonné à notre triste sort."

Sophie Dutordoir est à la tête de la SNCB depuis 2 ans et demi. Dans les semaines à venir, elle devra conclure un nouvel accord social avec les syndicats, ce qui ne sera pas une mince affaire, car les organisations syndicales ont déjà annoncé qu'il n’était pas question pour eux d’accepter de rallonger le temps de travail.

Dans De Tijd, Dutordoir souligne qu'elle ne veut pas toucher aux statuts des personnes nommées ni aux droits acquis. "Je ne demande qu'une ouverture pour des réformes pour pouvoir travailler de manière plus simple, plus moderne et plus flexible.

L'un des problèmes majeurs est que toutes nos règles en matière de travail, de salaires, de promotion ou de sanctions disciplinaires sont toujours fondées sur le régime de 1926. Il y a aussi des centaines de primes qui entraîne un travail administratif qui nous détourne de notre mission.

Les CEO de la SNCB réclame davantage de moyens de la part des autorités fédérales. "Si nous continuons sur base de la dotation actuelle, nous aurons un manque de 1,3 milliard à l'horizon 2030 en regard des investissements que nous devons consentir", a indiqué la patronne du rail.

Au-delà des moyens financiers, Sophie Dutordoir a appelé le prochain gouvernement à prendre rapidement plusieurs décisions, dans le contexte de la libéralisation du transport ferroviaire intérieur dès 2021 et de la mise en concurrence de la mission de service public en 2023.

La patronne de l’opérateur ferroviaire plaide pour que son entreprise conserve encore pendant dix ans le monopole du service public. Elle voudrait racheter pour un milliard d’euros supplémentaire de nouveau matériel roulant.