Child Focus présente ses excuses pour sa campagne choc sur la pédo-pornographie

Child Focus s'est excusé dimanche auprès des victimes de pédophile pour sa campagne choc sur la pédo-pornographie lancée la semaine passée.

"Nous avons vraisemblablement sous-estimé la souffrance que les victimes ont enduré", a commenté dimanche Heidi De Pauw, la directrice de Child Focus sur le plateau de l'émission De Zevende Dag (VRT).

Avec une séquence vidéo reconstituant (avec une actrice adulte) une scène d'abus d'enfant, l'association entendait susciter un électrochoc auprès des décideurs politiques et du grand public sur ces sévices et les images pédo-pornographiques qui circulent via internet.

Cette campagne a néanmoins suscité pas mal de critiques. L'association des victimes d'inceste et d'abus a notamment décidé de saisir le jury d'éthique publicitaire.

Sur le plateau de De Zevende Dag dimanche, Mme De Pauw a répété que cette campagne avait été élaborée en collaboration avec des victimes, mais que son association avait sans doute sous-estimé la souffrance que ces images allaient raviver auprès d'autres victimes.

Elle a précisé que la campagne serait limitée dans le temps et mise prochainement en hors-ligne.