AFP or licensors

Félix Tshisekedi : "Les trésors du Musée de Tervuren devront retourner à terme au Congo"

"Les trésors du patrimoine artistique congolais qui sont exposés aujourd’hui au Musée d’Afrique centrale de Tervuren devront finalement être restitués au Congo". C’est ce qu’a déclaré samedi le président Félix Tshisekedi à l’occasion de l’inauguration du nouveau Musée National à Kinshasa. Pour le président congolais il faut le faire progressivement et de manière organisée. Il faut que les œuvres puissent être conservée dans de bonnes conditions.

Félix Tshisekedi a inauguré ce samedi 23 novembre le nouveau bâtiment du Musée National (voir photo ci-dessous), situé près du Palais du peuple dans la capitale Kinshasa. Cet ouvrage dont la construction aura pris trois ans et a été terminé en juin dernier, remplace une série d’anciens bâtiments où les conditions de conservation n'étaient pas optimales. Le nouveau musée abrite actuellement quelque quatre cents objets provenant de toutes les régions du pays, brossant un tableau de la vie, de l'art et de la culture au Congo mais sa capacité d’accueil est de 12 000 objets.

Au fil du temps, le musée a l'intention d'élargir sa collection pour y inclure des objets qui ont été emportés en Europe à l'époque coloniale. L'accent sera mis sur notre pays, et plus particulièrement sur le Musée royal de l'Afrique centrale à Tervuren, (AfricaMuseum). Des milliers d'œuvres d'art de la période coloniale belge y sont conservées.

Entre 1908 et 1960, le Congo était une colonie belge, avant cette époque il était la propriété privée du roi belge Léopold II. Durant cette période, de nombreux objets du Congo ont été transportés dans notre pays.

AFP or licensors

Félix Tshisekedi : "Il faut agir progressivement"

Lors de l'inauguration officielle du Musée National hier, le Président Félix Tshisekedi a déclaré que les œuvres d'art actuellement exposées au Musée de l'Afrique centrale de Tervuren devront finalement être rendues au Congo. Mais il ne veut pas précipiter les choses, il se rend compte que les œuvres d'art doivent pouvoir être conservées correctement.

"C'est une chose de demander la restitution des objets, c'en est une autre de les conserver correctement. L'idée est donc là, mais il faut le faire progressivement. C'est un héritage congolais, donc un jour il faudra bien qu'il nous revienne, mais il faut que cela se fasse de manière organisée", a déclaré Félix Tshisekedi.

La discussion sur la restitution est ouverte

Le Musée Royal d’Afrique centrale de Tervuren a rouvert ses portes à la fin de l'année dernière après une rénovation en profondeur. Dans la période précédant l'ouverture, des experts ont demandé la restitution des œuvres d'art au Congo. Selon eux, il y aurait 120 000 pièces d'origine congolaise dans l’AfricaMuseum.

Le directeur de l'AfricaMuseum, Guido Gryseels a déclaré qu'il était prêt à s'asseoir autour de la table pour discuter de la restitution des pièces, si un propriétaire légitime se manifestait. Pour lui, c'était et c'est le nouveau Musée National au Congo, qui n'avait pas encore ouvert à l'époque. "C'est notre interlocuteur, nous avons déjà établi des contacts là-bas", avait déclaré Guido Gryseels à l'époque.

L'ancien président congolais Joseph Kabila avait déjà dit que les objets d'art de l'AfricaMuseum devaient être restitués au Congo, mais aucune demande officielle n'a encore été faite.

 

AFP or licensors
AFP or licensors