Marieke Vervoort citoyenne d'honneur de Diest à titre posthume

La Ville de Diest (Brabant flamand) a décidé lundi à l'unanimité de déclarer Marieke Vervoort citoyenne d'honneur à titre posthume. La championne paralympique est décédée le 22 octobre dernier, suite à une longue maladie. Le bourgmestre Christophe De Graef (Open VLD) a remis le titre à ses parents, Jos et Odette (photo).

Marieke Vervoort est décédée le 22 octobre à l'âge de 40 ans, comme elle l'avait souhaité, se laissant euthanasier après un long combat contre une maladie dégénérative des muscles. Elle est une "fierté pour la Flandre", a déclaré le bourgmestre de Diest, la ville où résidait l'athlète en chaise roulante.

"C’est la toute première fois que le titre de citoyen d’honneur est attribué par notre ville. Il a d’abord fallu approuver le règlement, ensuite nous avons remis le document et un bouquet de fleurs aux parents de Marieke. Pendant la séance, une bougie rouge et blanche était allumée. Le rouge était la couleur préférée de Marieke, et la bougie symbolise l’espoir", précisait le bourgmestre Christophe De Graef.

"Marieke Vervoort a beaucoup fait pour Diest, la ville dont elle était ambassadrice. Et bien sûr, elle a effectué de formidables prestations dans sa vie. Elle était aussi un modèle pour beaucoup de gens. Pas seulement pour les sportifs, mais aussi pour ceux qui ont une vie difficile. Elle ne perdait jamais espoir".

Marieke Vervoort a notamment participé à deux éditions des Jeux Paralympiques sous les couleurs de la Belgique: celle de Londres en 2012 et celle de Rio en 2016. A Londres, elle s'était emparée du titre sur 100m et de la médaille d'argent sur 200m. Quatre ans plus tard, Marieke Vervoort était arrivée deuxième sur le 400m et avait pris le bronze sur le 100m. En 2015, elle avait conquis trois titres mondiaux à Doha: 100m, 200m et 400m.

Daemmrich/BDP, Inc.