Mozkito

13 jeunes pillent une librairie à Ternat, mais se font arrêter grâce à un accompagnateur de train

Un groupe de 13 jeunes a dévalisé un magasin de journaux samedi soir à Ternat (Brabant flamand). Ils ont emporté tout ce qu'ils pouvaient et se sont enfuis vers la gare où un train était sur le point de partir. Mais un contrôleur a fait attendre le train jusqu'à l'arrivée de la police.

Ces jeunes traînaient déjà depuis un certain temps à Ternat, où ils causaient régulièrement du grabuge. Le bourgmestre Michel Vanderhasselt (CD&V) les avait vus samedi après-midi. "Je passais à vélo et j'ai vu le groupe qui traînait près de la gare. Ils bloquaient le passage à d'autres personnes sur le trottoir. J'ai immédiatement appelé la police pour un contrôle. Mais ils ont rapidement disparu".

Mais le soir, la bande de jeunes est revenue. "Juste avant l'arrivée d’un train, les jeunes se sont précipités dans la boutique du marchand de journaux", poursuit le bourgmestre. "Ils ont emportés tout ce qu'ils pouvaient avec eux." Le libraire, qui préfère ne pas voir son nom publié dans la presse, se demandait ce qui lui arrivait.

"Ces jeunes se sont soudain précipités dans ma boutique, ils se sont répartis dans les deux couloirs. Ils ont emporté avec eux des chips, des boissons, des biscuits, des glaces et des bonbons ", déclare le libraire. "Avant que je réalise ce qui se passait, ils étaient déjà partis. Tout est allé très vite."

Une technique de vol particulière

La bande projetait de sauter dans le train, qui était prêt à partir dans la gare qui se situe en face de la librairie. "Mais le marchand de journaux les a suivis en criant. L’accompagnateur du train a remarqué leur manège et a stoppé la procédure de départ. Peu de temps après, la police était sur place et a pu interpeller et identifier une dizaine de jeunes", explique encore le bourgmestre. Au moins trois individus ont pu s'échapper à pied.

"Cela devient vraiment comme à Chicago", déclare le gérant de la librairie. "Nous gérons ce magasin depuis quatre ans et nous avons vu la situation s'aggraver. Il n'y a plus de respect." Le bourgmestre Michel Vanderhasselt le confirme : " Ce gang agite Ternat depuis un certain temps déjà : les jeunes viennent de la région de la Dendre et ont été repérés plusieurs fois dans le Kruikenburgpark, armés. Je ne m'arrêterai pas là. Notre police sera plus vigilante et nous allons aussi utiliser des caméras de surveillance dans le centre de Ternat" ajoute le bourgmestre.