Le Belge Ief Vanhonnacker est le champion du monde des maîtres d'hôtel

Le Flamand Ief Vanhonnacker a été sacré lundi champion du monde des maîtres d'hôtel lors d'un concours qui s'est déroulé à Auxerre (Bourgogne), en France. D’après le Club Prosper Montagné, il y avait sept autres finalistes que l'homme originaire de Moorsele (Flandre occidentale) et âgé de 42 ans a devancés lors des épreuves de mise en place de la table, flambage, découpe et présentation de menu.

Vanhonnacker avait déjà remporté en 2017 le concours national du prix Prosper Montagné du "Premier Maître d'hôtel de Belgique". Formé à l'école hôtelière Ter Groene Poorte à Bruges, Ief Vanhonnacker a d'abord travaillé au restaurant "Savarin" à Ostende, puis au "Parkhotel" et au restaurant "Messeyne" à Courtrai. Il enseigne aujourd'hui à l'école hôtelière Ter Duinen à Coxyde.

Quatre épreuves ont permis de déterminer le lauréat. Pour commencer, une épreuve de mise en valeur de la table à partir d'éléments imposés et d'autres apportés par le candidat. Ensuite, l'exercice de découpe d'un plat préparé en cuisine et servi devant une table de jurés retenait les critères d'élégance, de rapidité, d'efficacité et de réponses à d’éventuelles questions des clients.

Les participants ont également dû faire preuve de créativité à partir d'un dessert flambé. Enfin, une épreuve de commercialisation imposait au maître d'hôtel de mettre en valeur commercialement et émotionnellement un menu imposé, dans une langue choisie par le candidat, exceptée sa langue maternelle ou celle de son pays.

Le concours n'avait plus eu lieu depuis dix ans, selon la presse locale. Les médailles d'argent et de bronze ont respectivement été remises au Japonais Bunta Yamamoto ainsi qu'au candidats ex aequo français Elsa Jeanvoine et Valentin Merot. D’après le vainqueur belge, ce concours sert avant tout à se prouver ses capacités à soi-même. Il ne rend pas riche, mais il ouvre des portes pour l’avenir.