Chargement lecteur vidéo ...

SNCB et Infrabel, principaux responsables de la catastrophe de Buizingen

Près de dix ans après la catastrophe ferroviaire de Buizingen, survenue le 15 février 2010, un verdict a été enfin rendu. Le tribunal de police de Bruxelles a déclaré, ce mardi, que la SNCB et Infrabel avaient fait preuve d'un manque de prévoyance et de précaution en matière de sécurité. Les deux entreprises sont donc en partie responsables de l’accident. La SNCB et Infrabel ont été condamnées à une amende pénale de 550.000 euros chacune. Quant au conducteur du train qui avait brûlé un feu rouge, il a également été reconnu coupable d'une faute d'inattention, mais n’a pas reçu de peine.