foto Peter Hilz (C)

Mobilité : un comité de concertation entre Bruxelles et la Flandre verra le jour

Les Régions bruxelloise et flamande vont mettre en place une structure pour examiner ensemble les grands dossiers de mobilité qui les concernent essentiellement en raison de leur proximité géographique. C’est ce qu’ont annoncé ce vendredi matin les ministre-présidents flamand Jan Jambon (N-VA) et bruxellois Rudi Vervoort (PS).

Un comité de coopération composé des (représentants des) ministres-présidents et des ministres de la Mobilité des deux Régions se penchera sur les problématiques d’actualité: l'optimalisation du Ring autour de Bruxelles (photo) surtout chère à la Flandre, le développement des modes dits alternatifs aux rangs desquels figurent le vélo et les autoroutes cyclables, notamment.

Les chefs des deux gouvernements régionaux se rencontraient vendredi matin pour la première fois depuis leur prise de fonction, à la résidence de fonction du gouvernement flamand. Celle-ci est située à deux pas de la Place Royale à Bruxelles et de celle du gouvernement bruxellois.

Jan Jambon et Rudi Vervoort se sont surtout entretenu de méthode de travail sur des dossiers sur lesquels les deux entités souhaitent chercher des terrains d'entente: la mobilité, l'emploi, la cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile (5G), mais aussi les relations internationales. Le dernier accord de coopération entre toutes les entités du pays disant qui fait quoi dans ce dernier domaine remonte à 1994.

Rudi Vervoort (photo) et Jan Jambon se connaissent déjà personnellement. Ils ont eu à travailler ensemble sous la législature précédente à la suite des attentats. De leur propre aveu, le climat de la réunion a été "agréable". Leur intention est de se voir en tous cas deux fois par an.