Le drapeau géant de la COP25 sur le climat à Madrid a été fabriqué à Roulers

Le drapeau géant, grand comme un immeuble de dix étages, qui a été porté vendredi dernier par les manifestants contre le réchauffement climatique lors de l’ouverture de la conférence de l’ONU à Madrid a été fabriqué dans l’usine Visix de Roulers (Flandre occidentale).

Greta Thunberg et l’acteur espagnol Javier Bardem étaient présents lorsque le drapeau géant a été dévoilé vendredi dernier à Madrid. Ce drapeau a été fabriqué par l’usine Visix à Roulers. "Nous sommes une des rares entreprises en Europe à pouvoir réaliser une telle mission", a déclaré Jean Van Houtryve, directeur général de Visix.

Le projet "We are watching" ("Nous surveillons"), est né dans l'esprit de l'"artiviste" suisse Dan Acher qui avait rassemblé des portraits envoyés par des anonymes du monde entier, avant de les faire imprimer sur un drapeau géant de 20 mètres sur 30. "We are watching" représente un œil géant qui regarde les décideurs du monde pour les inciter à agir pour le futur de la planète.

Au départ, le drapeau devait flotter à Santiago du Chili et l’artiste suisse avait contacté une usine pour confectionner le drapeau là-bas.

Mais un gigantesque mouvement social a empêché la ville d'Amérique du Sud d'accueillir comme prévu le sommet annuel sur le climat. Celui-ci a donc été déplacé en catastrophe à Madrid. Dan Archer avait donc besoin d’un autre fournisseur en Europe.
Dan Archer a alors trouvé l’entreprise Visix à Roulers (Flandre occidentale). Cette entreprise a réalisé le travail en une semaine. 10 personnes ont travaillé sur le drapeau. 15 000 personnes de 190 pays ont vu leurs portraits téléchargés sur le site wearewatching.org. Toutes ces informations devaient être imprimées sur un drapeau de 20 mètres sur 30.

Symbolisme

Le symbolisme est clair : avec "We are watchnig",  des gens ordinaires surveillent les autorités ou comme le déclare Jean Van Houtryve, "Nous gardons un œil sur la conférence sur le climat. Nous surveillons les décideurs. Ils doivent prendre les bonnes décisions". C’était la première commande reçue par l’entreprise Visix dans ce domaine. Mais Jean Van Houtryve affirme qu'elle s'inscrit parfaitement dans la philosophie de l'entreprise qui veut produire avec le moins d'impact possible sur l'environnement.