Magnette demande à être déchargé de sa mission, le roi entame de nouvelles consultations

L’informateur Paul Magnette a été reçu en audience ce lundi après-midi par le roi Philippe. Le président du PS a remis au souverain un rapport final et lui demandé d’être déchargé de sa mission. Le chef de l’Etat tient actuellement sa décision en suspens et entame de nouvelles consultations avec les présidents de partis.

Ce lundi encore, le roi Philippe recevra les premiers présidents de partis, dont celui du MR, Georges-Louis Bouchez et de l’Open VLD, Gwendolyn Rutten.

Paul Magnette aura travaillé durant cinq semaines à sa mission d’informateur royal. Si à l’origine, il avait fait savoir qu’il se concentrerait sur le contenu, il s’est rapidement avéré que le président du PS envisageait la formation d’une coalition arc-en-ciel, éventuellement complétée par le CD&V.

La démarche de Paul Magnette est loin d’avoir plu à tout le monde. La N-VA s’est sentie mise à l’écart, alors que le CD&V estime avoir été négligé. Une partie des libéraux flamands ne se réjouissent par ailleurs pas d’intégrer une majorité "de gauche" avec le PS, le MR, le SP.A, Ecolo et Groen.

Le roi Philippe va à présent se donner le temps d’accueillir une nouvelles fois les présidents des différents partis. En attendant, il tient sa décision concernant l’informateur royal en délibéré.

Les plus consultés