De Lijn a déjà recruté 600 nouveaux conducteurs, l’objectif est atteint pour 2019

Au cours de l’année écoulée, De Lijn a recruté plus de 600 nouveaux conducteurs. Au cours des derniers mois, la société flamande de transport a dû faire face à de graves pénuries de conducteurs, ce qui l'a obligée à adapter ses horaires à certains endroits. Toutefois, le calendrier devrait revenir à la normale dans un délai d'environ un mois.

Depuis un certain temps déjà, De Lijn est aux prises avec une pénurie de conducteurs. En conséquence, notamment dans la périphérie flamande autour de Bruxelles, la société de transport a même suspendu temporairement les trajets sur une vingtaine de lignes d'autobus à partir de début novembre. Cet arrangement temporaire est toujours en place. 

Mais depuis De Lijn a lancé une campagne de recrutement » a expliqué Filip Claes, le directeur du personnel de De Lijn à la VRT. "Nous avons organisé plusieurs « jobdays » et des campagnes médiatiques. Un très grand nombre de candidats se sont présentés. Nous avons déjà recruté plus de 600 chauffeurs." De Lijn a ainsi largement répondu à son but initial de recruter au moins 570 nouveaux conducteurs. 

Les nouvelles recrues devraient faire en sorte qu’à terme les fréquences redeviennent normales. Filip Claes estime que ce sera le cas au cours du mois de janvier. Est-ce que les voyageurs lésés pourront bénéficier d’une compensation avec un pass gratuit comme à la SNCB ? "Nous sommes en consultation avec l'Ombudsman à ce sujet", ajoute Filip Claes.