Un facteur flashé à 91 km/heure en agglomération, bpost pointée du doigt par le tribunal de police

Le 28 juin dernier un facteur a été flashé à Roosdaal (Brabant flamand) au volant de sa fourgonnette à 91 km/heure en agglomération. Un juge de police de Hal lui a infligé une amende et une interdiction de conduire mais son employeur bpost a aussi été pointé du doigt.

Un facteur originaire de Nieuwerkerken devait comparaître lundi devant le juge de police à Hal. Il a commis un excès de vitesse dans la Ijzerenkruisstraat à Roosdaal où la vitesse maximale autorisée est de 50 kilomètres à l'heure, mais le facteur a été flashé à 91 kilomètres à l'heure.

Selon le juge, il a donc traversé une agglomération à une "vitesse criminelle et cela le premier jour des vacances scolaires dans une rue avec des habitations et une piste cyclable".

Selon l'avocat du facteur, l'homme était soumis à une énorme pression dans son travail, ce qui explique qu’il roulait si vite. Le juge de police a donc pointé du doigt son employeur bpost : "L'employeur qui travaille en grande partie avec l'argent du contribuable paiera lui- même l’amende. C'est la perversité du système chez bpost : encourager les collaborateurs à rouler à une vitesse excessive et puis en supporter les coûts. Mais jusqu’où ira bpost et si les choses tournaient vraiment mal ?"

Le facteur a été condamné à une amende de 800 euros et à une interdiction de conduire pendant 30 jours.

L'interdiction ne s'applique que durant les week-ends et jours fériés, il est néanmoins autorisé à conduire en semaine pour pouvoir continuer à travailler.