Anvers place des panneaux d’avertissement pour les cyclistes (électriques)

La ville d’Anvers est probablement la première du pays à placer des panneaux de signalisation destinés spécifiquement aux cyclistes, et avant tout ceux qui roulent en vélo électrique ou speed pedelecs nettement plus rapides et donc plus dangereux. Les panneaux rappellent d’ailleurs avant tout les limitations de vitesse imposées au vélos électriques. Ils sont installés sur des pistes cyclables très fréquentées, entre les gares d’Anvers Central et Berchem. "Les cyclistes doivent aussi tenir compte les uns des autres", explique l’administration communale.

Anvers a fait installer les panneaux d’avertissement avant tout pour rappeler aux vélos électriques qu’ils doivent respecter les limitations de vitesse. Etant donné les différents types de vélos qui sont en circulation à l’heure actuelle, les différences de vitesse entre les deux-roues peuvent être considérables. Ce qui engendre des situations dangereuses.

"Nous voulons que les cyclistes adaptent leur vitesse à celle des autres usagers des pistes cyclables", explique l’échevin Koen Kennis (N-VA). "Beaucoup de gens oublient d’ailleurs que les vélos ne peuvent pas rouler plus vite que les voitures dans des zones à vitesse réduite. Dans les zones où la vitesse est limitée à 30 km/heure, les vélos ne peuvent pas dépasser cette limite non plus".

L’Union des cyclistes a déjà fait savoir que les panneaux d’avertissement sont un bon début, mais qu’il faut que la ville d’Anvers investisse aussi dans des pistes cyclables plus larges.

Les plus consultés