Le sultan d’Oman a quitté Louvain bien plus tôt qu’escompté

Arrivé samedi 7 décembre en Belgique, avec deux Boeing 747, et installé depuis lors à l’hôtel quatre étoiles The Fourth en plein centre de la ville historique de Louvain (Brabant flamand), le sultan d’Oman aurait normalement dû y rester deux mois. C’est en tous cas ce que laissait penser la réservation de l’entièreté de l’hôtel jusqu’à fin janvier. Mais la police locale et le bourgmestre Mohamed Ridouani ont confirmé ce vendredi après-midi que le sultan a quitté le pays via l’aéroport de Zaventem, d’où il retournera à Oman. Son traitement à l'UZ Leuven a été arrêté. 

Qaboos bin Said Al Said (79 ans) devait séjourner plusieurs semaines en Belgique pour un traitement médical de longue durée à l’hôpital universitaire Gasthuisberg de Louvain. Il souffre d'un cancer de l'intestin. 

Mais le sultan d'Oman a quitté l'hôpital universitaire Gasthuisberg au bout de cinq jours et est rentré dans son pays d'origine.  La prise en charge médicale a été arrêtée d'un commun accord entre l'hôpital et la délégation omanaise. Cette dernière a exprimé sa gratitude à l'égard du service. 

L'UZ Leuven a fait savoir qu'il avait pris toutes les mesures habituelles pour l'hospitalisation d'un chef d'État. Les soins se sont normalement poursuivis pour les patients et le traitement du sultan n'a eu aucune influence sur la routine quotidienne à l'hôpital.  Aucun service hospitalier n'a été fermé à cette occasion.

"Vendredi matin, nous avons escorté le sultan à l'aéroport de Zaventem", a indiqué Marc Vranckx de la police de Louvain. "Avant son départ, il a exprimé sa gratitude", précisait le bourgmestre Mohamed Ridouani.

Le sultan et sa suite de 65 personnes avaient loué l'hôtel The Fourth sur le Grote Markt pendant deux mois. L’établissement n’acceptait en effet plus de réservation jusque fin janvier et avait fait transférer tous les clients qui avaient réservé des chambres vers d’autres hôtels à Louvain.

Le restaurant gourmet de l’hôtel, Tafelrond, était également réservé par le sultan pour deux mois. Reste à voir si The Fourth et son restaurant rouvriront leurs portes aux clients après le départ avancé du sultan.

@ Aarjen Peeters