La Belgique gagne cinq places à l'index de l'égalité des sexes

En matière d'égalité des sexes, la Belgique a amélioré sa position, si l’on en croit le classement annuel du Global Gap Index du Forum économique mondial. Par rapport à 2018, la Belgique a en effet gagné cinq places et occupe maintenant le 27e rang mondial.

Les pays scandinaves occupent à nouveau les premières places: l'Islande, la Norvège, la Finlande et la Suède sont les quatre premiers. A la cinquième place, on retrouve le Nicaragua suivi par la Nouvelle-Zélande, l'Espagne, le Rwanda et l'Allemagne.

La France occupe la 15e place, la Grande-Bretagne la 21e et les Pays-Bas se trouvent à la 38e place - donc nettement derrière la Belgique. Les moins bons élèves en matière d'égalité des sexes sont le Pakistan (151), l'Irak (152) et le Yémen (153).

Le Forum économique mondial base son classement sur le fait que les hommes et les femmes ont les mêmes opportunités en termes de participation économique, d'autonomie politique, de santé et d'éducation.

La Belgique se distingue avant tout en matière d’enseignement. Dans cette catégorie, elle occupe la première place, partagée avec 34 autres pays. Le score le plus bas de notre pays (la 86e place) concerne la santé et l’espérance de vie. En matière de participation économique (54e place), la Belgique peut également faire mieux. En cause, avant tout, les différences de salaires entre hommes et femmes qui font le même travail, dans certains domaines.

Dans la catégorie "émancipation politique", notre pays se situe à la 34e place, notamment en raison de la sous-représentation de ministres féminines (photo).

Le nouveau gouvernement flamand Jonas Roosens