Le personnel de Febelco en grève suite à un désaccord sur les horaires de travail pendant les fêtes

Une grève a éclaté chez le grossiste-répartiteur de spécialités pharmaceutiques Febelco. Le personnel voulait pouvoir arrêter le travail plus tôt durant les fêtes de Noël et de Nouvel An mais la direction s’y est opposée, a déclaré le syndicat chrétien du personnel ACV Puls.

Selon ACV Puls, 230 des 240 employés du site de Zolder ont déjà arrêté le travail. On ignore encore quelle sera l’attitude des autres implantations. Selon le site internet de l'entreprise, Febelco compte au total neuf succursales en Belgique.

Concrètement, les syndicats demandent que les travailleurs puissent rentrer chez eux à 17h30, la veille de Noël et la veille du Nouvel An.

"La grève fait suite à une réunion de réconciliation au SPF Travail la semaine dernière, mais cette réunion a été un échec ", déclare le délégué syndical de l'ACV Puls Elien Broeckhove. "Mais nous avions déjà mis le sujet à l'ordre du jour il y a un an. Nous demandons que nos employés puissent rentrer chez eux à une heure décente deux fois par an, pendant les vacances. Mais l'employeur s'est toujours moqué de nos revendications."

Les syndicats avaient introduit un préavis de de grève nationale. Notre intention est de procéder à un nouvel arrêt de travail le mardi 31 décembre. "Mais s'il y a une proposition de la direction, nous sommes bien sûr prêts à l'écouter ", ajoute Elien Broeckhove. "Rien n'exclut que nous trouvions une solution avant le 31 décembre."