Le nouveau ministre des Affaires étrangères réserve sa première visite bilatérale à la RDC

Les relations entre Bruxelles et Kinshasa sont à nouveau au beau fixe, le ministre des Affaires étrangères et de La Défense, Philippe Goffin (MR), se rendra début janvier en République démocratique du Congo (RDC) pour sa première visite bilatérale à l'étranger. Il doit notamment y rouvrir officiellement le consulat général de Belgique à Lubumbashi, dans le sud-est du pays.

Le chef de la diplomatie belge séjournera en RDC du 9 au 11 janvier, avec une journée réservée à des contacts politiques à Kinshasa et un déplacement dans le chef-lieu du Haut-Katanga pour procéder à la réouverture du consulat général de Lubumbashi.

Ce seul poste diplomatique belge dans la partie orientale de l'immense RDC avait été fermé en janvier 2018 par le régime de l'ancien président congolais Joseph Kabila, en guise de représailles à des mesures prises par le gouvernement belge face au report des élections générales - initialement prévues fin 2016 et qui se sont finalement tenues le 30 décembre dernier.

Il s'agira de la première visite d'un ministre fédéral belge en RDC depuis celle du prédécesseur de Philippe Goffin, Didier Reynders, en novembre 2017 pour inaugurer la nouvelle ambassade de Belgique à Kinshasa, en pleine crise diplomatique belgo-congolaise, rappelait jeudi le journal 'De Tijd'.

Les relations entre les deux pays se sont largement normalisées depuis l'entrée en fonction du nouveau président congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le 24 janvier dernier. Ce dernier était sorti vainqueur de la présidentielle du 30 décembre 2018. Bruxelles et Kinshasa avaient scellé leur réconciliation lors d'une visite officielle de Félix Tshisekedi en Belgique en septembre.