La campagne contre les feux d'artifice a porté ses fruits en Brabant flamand

La campagne contre les feux d'artifice pendant le réveillon du Nouvel An a porté ses fruits dans le Brabant flamand, avec beaucoup moins de spectacles pyrotechniques pour fêter le passage à la nouvelle année, indique la police.

Mis à part quelques accrochages, la soirée de Saint-Sylvestre s'est passée sans incident dans la ville universitaire de Louvain (chef-lieu du Brabant flamand), où 11.000 fêtards s'étaient rassemblés sur le Oude Markt (photo principale). Douze personnes ont passé la nuit en cellule pour ivresse sur la voie publique.

La police menait également des contrôles routiers et deux des 129 conducteurs contrôlés étaient sous influence de l'alcool.

La police locale avait mené une campagne pour dissuader les feux d'artifice amateurs, qui a porté ses fruits. Cela "montre une prise de conscience et que les personnes cherchent une alternative pour commencer la nouvelle année en toute sécurité", se réjouissait l'inspecteur en chef de la zone de police de Louvain, Nicolas Del Piero.

Quelques infractions ont tout de même été constatées. Le réveillon a été plutôt calme pour les pompiers du Brabant flamand, qui n'ont dû intervenir qu'une seule fois pour des cartons qui brûlaient dans un bâtiment à Vilvorde. Les services d'urgence des hôpitaux n'ont pas connu non plus une nuit très chargée.

Six cambriolages ont par ailleurs été perpétrés à Louvain et dans la vallée de la Senne.