Grève chez De Lijn : les centres urbains à nouveau les plus touchés

La grève menée par le syndicat socialiste ACOD au sein de l'entreprise de transport en commun flamande De Lijn touche essentiellement les centres urbains. Ce jeudi - quatrième jour de grève - la moitié des lignes de trams et 40% des bus ne circulaient pas à Anvers. Le préavis court jusqu'à vendredi 3 janvier.

Les perturbations sont moins importantes sur les lignes locales en province. Dans l'ensemble, le Brabant flamand et le Limbourg sont peu touchés alors qu'en Flandre occidentale, un bus sur quatre ne roulait pas ce jeudi, un impact plus important que les jours précédents, note-t-on chez De Lijn.

La compagnie conseille à ses voyageurs de se renseigner sur les outils en ligne (site web, app...) avant d'envisager leur déplacement ces jeudi et vendredi.

A l’origine de la grève, le syndicat socialiste estime que la direction n'apporte pas de solutions à plusieurs problèmes - comme un manque d’effectifs - et n'écoute pas le personnel.