Grève De Lijn : presque aucun tram ni bus en province anversoise

Aucun tram ne circulait ce vendredi matin en province d'Anvers, au dernier jour de la grève lancée à la société de transport en commun De Lijn à l'appel du syndicat socialiste ACOD (CGSP). Seuls quelques bus roulaient au même moment. La direction cherche des solutions.

La société De Lijn indique que la grève au niveau du dispatching, dans l'équipe du matin, l'a obligée à rappeler tous les véhicules de la province, leur sécurité n’étant pas garantie. "Le dispatching coordonne le trafic, les bus et trams qui sont en route. Il est aussi le premier contact pour les chauffeurs si quelque chose se produit. Si personne n’est au poste, il n’est pas responsable de laisser les bus et trams circuler", expliquait Annelies Meynaerts.

La société De Lijn indiquait chercher une solution et s’excusait auprès des usagers pour la situation. Il était notamment question que les bus d’une province puissent assurer des services dans une autre province, gérée par un autre dispatching. Le préavis de grève court jusqu’à ce vendredi soir.

Côté syndical, on confirme que l'action devrait se poursuivre toute la journée. La charge de travail serait bien trop élevée dans le service, car de nouvelles tâches lui ont été confiées à la suite d'une réorganisation interne.

La grève perturbe par ailleurs également les transports dans les autres provinces, même si la gêne n'est que très limitée dans le Limbourg, par exemple.