Prêt bancaire : le gouvernement flamand augmente son aide aux  entreprises

La ministre flamande de l'Economie Hilde Crevits (CD&V) veut débloquer 400 millions d'euros pour des prêts de garantie dans l'année à venir. Une mesure qui doit aider les entreprises à obtenir un prêt bancaire si elles n'ont pas suffisamment de garanties propres pour faire de gros investissements.

"Les jeunes entreprises et les entreprise qui veulent se développer doivent être suffisamment soutenues", a déclaré la ministre Hilde Crevits, ce lundi matin dans l’émission "De ochtend" (VRT).

"Si une entreprise veut réaliser un investissement important et -si elle remplit un certain nombre de conditions – le gouvernement flamand pourra fournir cette garantie bancaire. Elle s'élève à 75% sur un prêt d'un montant maximum d'un million et demi d'euros.

Avec cette garantie, le gouvernement flamand veut convaincre les banques d'accorder un prêt aux entreprises. Chaque année, 350 millions d'euros sont prévus pour ces prêts de garantie, Hilde Crevits veut faire passer le montant à 400 millions cette année, afin d’offrir plus de facilités aux banques.

"Je vais soumettre un plan au gouvernement flamand pour augmenter cette capacité à près de 400 millions d'euros ", ajoute Hilde Crevits. " Le prêt de garantie est un bon moyen pour moi d’accorder ma confiance aux entreprises et de leur permettre de faire de gros investissements, pour lesquels il pourrait être plus difficile d'obtenir un prêt à la banque sans notre garantie. Nous pourrons ainsi renforcer le dynamisme d'investissement de nos entreprises flamandes dans les années à venir".

L'année dernière, 295 millions de garanties ont été accordées. En conséquence, 2 000 projets d'investissement ont été lancés pour un investissement total de près de 730 millions d'euros. Cela représente plus de 90 millions d'euros de plus qu'en 2018.