Kurt Desplenter

Coxyde accepte finalement d’accueillir à nouveau des demandeurs d’asile

Des demandeurs d'asile pourront à nouveau être accueillis sur la base aérienne de Coxyde, au littoral. La commune balnéaire avait refusé de le faire dans un premier temps mais a finalement trouvé un compromis avec la ministre de l’Asile et des Migrations Maggie De Block (Open VLD).

En 2016, les bâtiments vides de la base aérienne de Coxyde avaient déjà servi pour héberger quelque 300 demandeurs d'asile. Mais lorsque la ministre Maggie De Block a de nouveau demandé, fin décembre dernier, si les bâtiments pouvaient à nouveau être utilisés pour accueillir temporairement 400 personnes, la réponse du bourgmestre de Coxyde, Marc Vanden Bussche (Open VLD), a été négative.

La charge de travail supplémentaire liée au Brexit, une police locale en sous-effectif et débordée en raison de la présence de migrants de transit qui tentent de gagner la Grande Bretagne, tels ont été les arguments du bourgmestre de la cité balnéaire pour refuser la demande de la ministre. Le nombre de 400 personnes était alors cité. En outre, la commune aurait eu par ailleurs d'autres projets pour les bâtiments de la base aérienne.

Après les vacances de Noël, de nouvelles consultations ont été menées entre Marc Vanden Bussche et Maggie De Block et il semble à présent qu'un compromis ait été trouvé. Il a été convenu qu'au lieu des 400 personnes prévues initialement, 300 personnes seraient hébergées temporairement, qui devraient également quitter Koksijde avant le début de la saison touristique d'été.