Le vétérinaire José Landuyt de nouveau devant la justice, cette fois pour dopage de chevaux

Le vétérinaire José Landuyt, déjà condamné par la passé pour des infractions à la loi sur le dopage, a écopé lundi de 15 mois de prison pour usage de médicaments équestres interdits. Le praticien, originaire de Flandre occidentale, qui clame son innocence, a décidé de faire appel de la décision, rapportent mardi Het Laatste Nieuws et De Morgen. 

José Landuyt s'est retrouvé, en 2003, au cœur d'un vaste scandale de dopage, impliquant également les coureurs cyclistes Johan Museeuw et Mario De Clercq.

Plusieurs cyclistes lui avaient, entre autres, commandé du "pain en tranches" ou "trois guêpes", noms de code pour des produits dopants, ce qui avait mené à une série de condamnations.

Depuis 2011, une nouvelle enquête à l'encontre de José Landuyt a été initiée. Celle-ci porte sur l'administration à des chevaux de course de médicaments interdits.

La roue a commencé à tourner pour le vétérinaire lorsqu'une perquisition a été menée durant les courses hippiques de Waregem. Les enquêteurs ont alors constaté que le praticien administrait des drogues interdites aux chevaux de course afin d'améliorer leurs performances. Il s'agit, selon le procureur général, de médicaments qui ne peuvent être utilisés qu'à titre exceptionnel, lorsque des animaux souffrent d'une douleur insupportable, ce qui n'était pas le cas ici.

Un des chevaux dopés s'est ensuite retrouvé dans la chaîne alimentaire, alors qu'il était devenu impropre à la consommation humaine. Lorsque de tels agents sont administrés à des équidés, ils doivent en effet en être exclus de la chaîne alimentaire.

Au cours du procès, qui s'est tenu à deux reprises en raison du retrait d'un juge, le vétérinaire s'est défendu en disant avoir utilisé le médicament pour calmer les animaux et a contesté le fait qu'il s'agisse de dopage. Son avocat a plaidé l'acquittement.

Le tribunal correctionnel d'Ypres a finalement condamné José Landuyt à 15 mois de prison et à une amende de 6.000 euros. Le vétérinaire a fait savoir qu'il ferait appel du jugement.

Outre le vétérinaire, deux autres personnes comparaissaient devant la justice: un collaborateur de José Landuyt et le propriétaire du cheval dopé. Ils s'en sont sortis avec une simple déclaration de culpabilité.