Hilde De Windt

Un chorégraphe condamné à 5 ans de prison, en partie avec sursis, pour faits de mœurs

Le tribunal correctionnel d'Anvers a condamné vendredi un professeur de danse à cinq années de prison, dont 30 mois avec sursis, pour des faits de mœurs à l'encontre de quatre élèves. Le coupable, originaire de Boechout et co-auteur de la série #LikeMe diffusée sur Ketnet (VRT), devra être traité pour ses problèmes sexuels et ne pourra en outre plus travailler avec des mineurs pendant cinq ans.

L'Anversois, professeur de danse, chorégraphe et producteur, travaillait souvent au contact de mineurs. L'affaire avait éclaté avec le témoignage, en juin 2018, d'un ancien élèves. Le jeune homme, qui est depuis devenu majeur, avait expliqué avoir été sexuellement agressé et violé entre 2004 et 2008 par son professeur de danse à Brasschaat et à Berchem.

Le trentenaire avait fermement nié ces allégations mais l'enquête avait révélé trois autres victimes présumées. L'une d'entre elles était déjà majeure lorsqu'elle a été agressée. Le chorégraphe avait également nié ces accusations, tandis que ses avocats avaient dénoncé une "opération punitive" prétendument fomentée par l'ancien associé de leur client.

Le tribunal a condamné le chorégraphe à une peine de prison avec sursis pour ces faits et l'a acquitté pour d'autres charges qui pesaient contre lui