Nouveau en Belgique : le jumping pour les lapins

Un jumping sera organisé prochainement à Aarschot, en Brabant flamand, non pas à l’attention de cavaliers et leurs montures, ni même de chiens et leurs maîtres, mais bien de lapins ! "De nature les lapins sont habitués à sauter. Lors du jumping, ils devront seulement sauter plus haut qu’à l’accoutumée", indiquent les organisateurs.

Ceux qui croyaient que le jumping en compétition est réservé aux chevaux se trompaient lourdement ! Une nouveauté va être présentée d’ici peu dans la commune brabançonne flamande d’Aarschot. Et ce sont des lapins qui en seront les vedettes.

"Personne au sein de notre organisation n’imaginait qu’il existe quelque chose comme le jumping pour lapins. Moi non plus d’ailleurs", indique Frans Schuermans, président de l’association Hagelands Neerhof, qui organise maintenant le jumping novateur. "Mais quelqu’un de notre organisation avait assisté à pareil jumping en Allemagne. Ce qui nous a donné l’idée d’en organiser un en Belgique".

Une organisation viendra tout spécialement de Bremen (Allemagne) le week-end des 25-26 janvier, à Aarschot, pour faire une démonstration de jumping pour lapins. "Le but est qu’ils sautent aussi vite que possible par-dessus tous les obstacles. Chaque lapin a un accompagnateur, qui lui indique le parcours d’obstacles à suivre", précise Frans Schuermans.

Un entrainement quotidien s’impose

Ce type de prouesse n’est pas accessible à tous les lapins, souligne Schuermans. Le Géant des Flandres - une race de lapin européen domestique originaire de Belgique - "est trop lourd pour passer au-dessus d’obstacles. Les lapins nains sont trop petits. Les lapins de taille moyenne sont par contre parfaits. Ce sont de vraies peluches".

"Ils sont élevés à l’intérieur, comme de vrais animaux domestiques. Dès l’âge de 6 mois, leur maître commence à les entrainer pour qu’ils parviennent à sauter toujours plus haut. Au terme d’années d’entrainement, ces lapins parviennent à sauter jusqu’à un mètre de hauteur", précise Frans Schuermans.

Ce dernier souligne que les lapins adorent faire du jumping. "Les gens pensent parfois qu’il s’agit d’une forme de cruauté envers les animaux, mais c’est tout le contraire. Sauter et faire des bonds, c’est dans la nature des lapins. Et puis ces animaux de jumping sont très bien traités, comme des êtres humains".

Le jumping pour lapins aura lieu les 25 et 26 janvier prochains, au centre de jardinage Oh’Green à Aarschot. Un concours de beauté pour les poules, les pigeons, les oiseaux de parc et aquatiques, mais aussi pour les lapins et les cobayes aura lieu en même temps que le jumping.