Chargement lecteur vidéo ...

L’école supérieure de Bruges propose une formation contre la cybercriminalité

L'entreprise yproise Picanol, spécialisée dans la fabrication de métiers à tisser, a été victime lundi d’un 'rançongiciel' qui a mis à l'arrêt sa production à Ypres, mais aussi ses sites chinois et roumain. Duite à cette attaque informatique, l'entreprise n'a plus accès à ses propres systèmes. L'essentiel de la production, informatisée, est interrompu depuis lors, les pirates demandant une rançon avant de rendre le système à nouveau accessible. Picanol n'a pas accédé à leur demande, et consultait ce mardi la Federal Computer Crime Unit de la police fédérale pour discuter des mesures à prendre.

Ce type d’attaques informatiques d’entreprises ou d'institutions est de plus en plus courant. Les experts sont donc très sollicités pour sécuriser les réseaux. L’école supérieure Howest à Bruges (Flandre occidentale) propose même une formation contre la cybercriminalité. VRT NWS a interrogé l’expert Kurt Callewaert.

Les plus consultés