Le groupe Orchestra-Prémaman ferme tous ses magasins en Flandre : 220 emplois menacés

La direction du groupe Orchestra-Prémaman, en restructuration, a annoncé mardi en conseil d'entreprise extraordinaire son intention de fermer 34 de ses 53 magasins en Belgique. Tous les magasins du groupe situés en Flandre doivent fermer à l’exception de celui de Malines qui restera ouvert durant un an comme magasin outlet. Cette restructuration devrait entraîner une perte de 220 emplois.

Le groupe Orchestra-Prémaman qui avait obtenu une protection judiciaire est en cours de restructuration. En novembre, le groupe avait annoncé la fermeture de 12 magasins en Belgique, ce qui devait entraîner la perte de 55 emplois. Mais aujourd'hui, 34 magasins devront fermer et seuls 19 seront préservés, ainsi que 200 emplois.

"L'objectif du groupe est le maintien des 19 magasins en Belgique, qui sont largement rentables", explique Mathieu Hamelle, administrateur d'Orchestra-Prémaman pour la Belgique.

Tous les magasins situés en Flandre fermeront sauf un à Malines

La Flandre sera la plus touchée : les 17 magasins situés en Flandre devraient fermer à terme. Un seul magasin a été épargné, celui de Malines qui restera ouvert encore un an comme magasin outlet.

La chaîne compte actuellement 17 magasins en Flandre, 6 à Bruxelles et 30 en Wallonie.
Les 22 magasins dont la fermeture va être initiée sont donc d'ores et déjà identifiés, mais des négociations étant en cours, la liste ne peut encore être communiquée. On confirme tant du côté syndical que de la direction que "des marques d'intérêt" ont été données, mais rien n'est encore définitif. Certains magasins ainsi que leurs employés pourraient être repris par de nouveaux responsables.

Dès lors, il est encore impossible de chiffrer le nombre de pertes d'emplois final, certains étant susceptibles d'être repris par un nouvel exploitant. Ce qui est sûr, c'est qu'un peu plus de 200 (sur plus de 400 avant le début de la restructuration) seront maintenus au travers des 19 magasins épargnés.

Le dialogue social suit son chemin et une réunion de négociations est prévue mardi prochain.

La restructuration du groupe en Belgique fait partie d'un plan de sauvegarde plus large initié par la maison-mère française en septembre. Au total, ce sont entre 100 et 150 magasins du groupe qui doivent mettre la clé sous la porte dans le monde, selon Mathieu Hamelle, dont 34 en Belgique. Orchestra-Prémaman est notamment présent en France, Suisse, Espagne, Grèce et au Maroc.

La société belge Prémaman avait été rachetée par le groupe français Orchestra en 2012.