Les supermarchés belges suspendent la vente de viande de kangourou

Une partie des supermarchés avaient déjà retiré la viande de kangourou de leurs rayons. Les autres leur ont maintenant emboité le pas, se félicite l’organisation de défense des droits des animaux Gaia après une campagne de dénonciation menée dans diverses enseignes. Elle demande en outre à la ministre fédérale de l’Economie, Nathalie Muylle (CD&V), d’interdire au moins temporairement l’importation de la viande de kangourou, alors que nombre de ces animaux ont été tués en Australie par les feux de forêts ravageurs.

Pendant plusieurs jours, les sympathisants de Gaia ont inondé les services clientèle et les réseaux sociaux des principales chaînes de supermarchés belges en leur demandant l'arrêt immédiat de la commercialisation de la viande de kangourou. L'association "a successivement réussi à convaincre Carrefour Belgique, Makro, Cora, Match et finalement Spar (Colruyt Group) d'abandonner la vente de viande de kangourou", indique-t-elle ce vendredi.

Les chaînes de magasins Delhaize, Colruyt, Lidl et Aldi y avaient déjà renoncé. Malgré les milliers d’animaux tués ces dernières semaines par les feux de forêts, l’Australie poursuit la chasse aux kangourous. "En 2020, le gouvernement australien prévoit de faire tuer encore 6 millions de kangourous", affirme Gaia.

La Belgique est le plus gros importateur

"Avec 632 tonnes annuelles de viande de kangourou importées (ce qui correspond à 180.000 animaux), la Belgique est le premier importateur mondial de cette viande et constitue une plaque tournante pour son commerce. "Quelque 27% de la viande de kangourou exportée par l'Australie arrive en Belgique", précise Gaia.

La viande de kangourou est le résultat d'une chasse particulièrement cruelle : les kangourous sont chassés de nuit au fusil. Rarement touchés à la tête, ils sont condamnés à une longue agonie", commente la directrice de Gaia, Ann De Greef. "La chasse commerciale fait aussi des victimes collatérales : chaque année, environ 800.000 très jeunes joeys (encore dans la poche de leur mère) et 300.000 moins jeunes (à même de se déplacer) sont abandonnés à une mort certaine ou massacrés".

Gaia plaide pour une interdiction légale de l'importation de la viande de kangourou. L'association invite les parlementaires à s'emparer de la question et exhorter le gouvernement à aller dans ce sens. "La Belgique doit interdire l'importation de viande de kangourou comme elle l'a fait pour les produits issus de la chasse aux phoques", conclut Gaia.