Gand-Saint-Pierre aura un toit rempli de panneaux solaires et le plus grand parking couvert pour vélos d’Europe

La Société nationale des chemins de fer belges va étendre l'espace de stationnement couvert pour vélos de la gare de Gand-Saint-Pierre (Flandre orientale) - en rénovation depuis une dizaine d’années -, ce qui en fera le plus grand parking à vélos couvert d'Europe, avec une capacité de 17.000 places. La SNCB présentait ce vendredi des plans revus de rénovation de la gare gantoise. Une attention particulière sera apportée aux triporteurs (bakfiets) et autres moyens de transport. Les quais seront couverts d’un toit, qui sera rempli de panneaux solaires (photo).

La gare de Gand-Saint-Pierre - la plus fréquentée de Flandre - va subir un important lifting. Le premier coup de pelle devrait être donné d'ici l'été 2021, tandis que les travaux de rénovation devraient durer jusqu'en 2027. Ces derniers ont déjà commencé il y a dix ans et auraient dû être terminés, mais avaient été interrompus il y a deux ans pour des raisons financières et parce que la ville estimait qu’ils ne modernisaient pas suffisamment la gare.

Les premiers plans de rénovation de la gare, qui incluait une verrière recouvrant huit voies et empiétait sur les installations dédiées aux deux-roues, avait créé la polémique en pleine campagne électorale. Le conseil communal de Gand s'était finalement opposé à l'ébauche de la SNCB, mettant en suspens le projet de rénovation. À peine élu bourgmestre, Mathias De Clercq (Open VLD) avait sollicité une entrevue avec l’administrateur-délégué de la SNCB, Sophie Dutordoir, afin de débloquer le dossier.

Après des mois de négociations, les nouveaux plans ont finalement été rendus publics ce vendredi. Le nouveau projet comprend également un toiture recouvrant l'ensemble des voies, mais d'un autre matériau que le verre, ce qui permet d'en diminuer le coût. Des panneaux solaires seront par ailleurs installés sur le toit, tandis que la performance énergétique du bâtiment sera améliorée.

Record mondial pour le parking à vélos ?

La capacité de l'entrepôt pour vélos sera portée à 17.000 places au lieu de 13.500 actuellement, en améliorant la répartition de l'espace disponible et en utilisant davantage d'étagères de suspension pour vélo. Un système de détection des vélos guidera les usagers du parking vers les places de stationnement encore disponibles.

Au-delà d'un record européen, il est même probable que ce parking couvert pour vélos devienne le plus grand au monde. La ville néerlandaise d'Utrecht avait en effet fait savoir qu'elle exploitait le plus grand parking couvert pour vélos au monde, dont la capacité était de 12.500 places. Mais la SNCB ne s'est pas hasardée vendredi à se targuer d'un tel record mondial.

Les travaux de rénovation ont déjà coûté 300 millions d’euros. Ce qui reste à faire devrait à nouveau coûter quelque 300 millions d'euros.