Huit migrants libérés par la police d’un camion frigorifique à Geel

La police a retrouvé dimanche matin huit migrants à bord d'un camion frigo à Geel (photo), en province anversoise. Quelque peu engourdis par le froid, les migrants - qui avaient eux-mêmes appelé les forces de l’ordre - ont été emmenés à l'hôpital pour être soignés avant de rejoindre le commissariat. Le chauffeur du poids lourd a disparu.

"Tout a commencé avec un appel urgent provenant du camion frigo. Quelqu'un a formé le numéro d'urgence en disant qu'ils se trouvaient coincés", explique un policier de la zone Geel-Laakdal-Meerhout. "On a pu déterminer que l'appel provenait du ring ouest (de Geel). Lorsque nous sommes arrivés sur place vers 6h15, il y avait un camion et sa remorque, frigorifique. Nous avons ouvert celle-ci avec l'aide des pompiers. Huit personnes se trouvaient dans le conteneur, des migrants en transit" engourdis par le froid, indiquait Joris Jutten de la police locale.

Les services de secours ont emmené ces huit personnes à l'hôpital de Geel. Six d’entre elles ont rapidement pu rejoindre le commissariat de police, alors que deux autres ont dû être soignées plus longuement.

"Tous les huit sont en ce moment à la police. Ce sont des adultes. Il n'y a pas d'enfant, ni de femme enceinte. On présume qu'ils proviennent du Moyen-Orient. On va transmettre les informations recueillies à l'Office des étrangers", a ajouté le policier. VRT NWS a entretemps appris que les hommes étaient de nationalité irakienne et iranienne.

Le convoi était immatriculé en Espagne. Son chauffeur a disparu.