Le chômage recule en Flandre à son plus faible niveau depuis 20 ans

Actuellement 5,9% des Flamands sont au chômage mais cherchent du travail. C’est ce qui ressort des chiffres communiqués par la ministre flamande du Travail Hilde Crevits (CD&V). Le taux de chômage a baissé de 4,4% en janvier par rapport à la même période l’année dernière. Dans le groupe d’âge des 55 à 60 ans, le chômage a même diminué d'un cinquième. Par contre parmi les plus de 60 ans, le chômage augmente.

En janvier 2020, il y avait en Flandre 184 003 personnes au chômage qui cherchaient du travail. Il y a un an, on dénombrait encore 192 445 "demandeurs d'emploi au chômage" en Flandre. Cela place le chômage flamand à son plus faible niveau depuis 20 ans.

Ces chiffres n'incluent pas les personnes dites inactives (personnes qui ne travaillent pas et ne cherchent pas de travail). Ces bons résultats sont un coup de pouce pour le gouvernement flamand, qui s’est fixé comme objectif de mettre au travail 120 000 personnes supplémentaires durant sa législature.

Le taux de chômage varie en fonction de la catégorie d’âge. Ainsi dans le groupe des personnes de 55 à 60 ans le chômage a diminué de plus de 18%. Par contre, parmi les personnes de plus de 60 ans le chômage augmente de 20%.

La ministre Hilde Crevits est satisfaite de la baisse du chômage chez les personnes qui sont sans emploi depuis longtemps. "Le nombre de personnes qui cherchent du travail depuis un ou deux ans est en forte baisse", explique Hilde Crevits, mais le ministre constate également que la situation des personnes qui cherchent du travail depuis beaucoup plus longtemps peut encore s'améliorer.

Le groupe qui est au chômage depuis plus de dix ans augmente de près de dix pour cent par rapport à l'année dernière. A noter que parmi les personnes issues de l'immigration, le chômage n'a pas diminué par rapport à l'année dernière.