Deux morts et des dizaines de blessés dans un accident dans le tunnel Beveren à Anvers

Le tunnel Beveren (photo) sur le R2 au nord-ouest d'Anvers est resté fermé dans les deux sens mardi jusqu'à 20h40 environ à la suite d'un accident grave. Au total, deux bus, un camion et un véhicule sont impliqués. Le plan médical d'urgence a été enclenché, notamment pour faciliter l'évacuation des passagers des bus, une cinquantaine de personnes au total. L'accident a fait mardi un mort, 5 blessés graves et 44 blessés légers. Ce mercredi on apprenait que l'un des blessés a succombé à ses blessures à l'hôpital. Le chauffeur du camion, qui a foncé dans les véhicules impliqués dans l'accident, s'est vu retirer son permis de conduire pour 15 jours. 

Une personne a perdu la vie, cinq ont été grièvement blessées et 44 légèrement dans l'accident impliquant deux bus qui s'est produit mardi dans le tunnel de Beveren sur la R2 au nord-ouest d'Anvers. Tous les blessés ont  été évacués.

Soixante-cinq autres personnes impliquées sont indemnes. Elles ont également été évacuées du lieu de l'accident. Le tunnel est resté fermé mardi soir jusqu'à 20h40 environ.

Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'accident. Un expert de la circulation a été dépêché sur les lieux. Il semblerait qu'il s'agisse d'une collision en chaîne dans laquelle ont été impliqués un camion, deux bus et une voiture. Le conducteur de la voiture serait la personne qui est décédée. Le plan médical d'urgence a été enclenché afin de transporter rapidement les blessés vers différents hôpitaux.

La Croix-Rouge s'est occupée des personnes impliquées mais qui n'ont pas été blessées. Celles-ci ont également été évacuées à bord de bus affretés par De Lijn. 

Un deuxième blessé est décédé

La commune de Beveren a annoncé ce mercredi matin qu'un deuxième blessé est décédé. Il a succombé à ses blessures à l'hôpital. Quatre autres personnes sont encore grièvement blessées. 

Le chauffeur bulgare du camion qui a foncé sur les autres véhicules impliqués dans l'accident - qui étaient ralentis dans un embouteillage - s'est vu retirer son permis de conduire pour deux semaines. 

Alors que l'enquête sur les causes de l'accident est encore en cours, le Centre flamand pour la circulation routière a confirmé que le système qui permet de doser la circulation dans le tunnel Beveren au port anversois - où se produisent régulièrement des accidents - était bien actif au moment du carambolage.  Peter Bruynickx du Centre souligne également que d'autres mesures ont déjà été prises pour accroitre la sécurité routière dans le tunnel. 

Les plus consultés