Darren Greenwood / Design Pics Inc.

Treize accidents par jour parce que nous ne connaissons pas assez bien les règles de priorité

En Belgique, on dénombre environ 13 accidents par jour impliquant un refus de priorité. En 2018, 49 usagers ont perdu la vie et 6.044 ont été blessés lors d'un tel accident, selon une étude publiée par Vias, jeudi.

En 2009, la police a constaté que 7.883 accidents corporels (16,5% du total) étaient dus à des refus de priorité. Ces accidents ont fait 10.605 blessés et 49 morts. En 2018, le nombre de ces sinistres a baissé de 40%, pour atteindre 4.661 (13 par jour en moyenne; 12% des accidents corporels). Ils ont fait 6.044 blessés et 49 morts.

"Malgré une importante diminution du nombre de blessés et tués sur les routes, force est de constater que le nombre de morts lors de tels accidents n'a pratiquement pas évolué depuis 2013", déplore Vias.

Parmi les accidents impliquant un refus de priorité, 31% se produisent entre un cycliste et une voiture (3,6 par jour en moyenne), 28% entre des voitures et 12% entre une voiture et un vélomoteur. Les statistiques officielles ne permettent pas de déterminer quel usager était en faute en ne respectant pas la priorité, souligne Vias.

Le refus de priorité n'est pas non plus seul en cause, d'autres facteurs peuvent en effet jouer, comme la distraction à cause du téléphone, la vitesse ou l'influence de l'alcool.