L'orage emporte un bout du toit de la Ghelamco Arena et 200 panneaux solaires à Kortemark

La tempête qui a traversé le pays dimanche et lundi a officiellement quitté la Belgique, après avoir cependant encore laissé des traces sur son passage dans la nuit de lundi à mardi. Un vent violent a en effet emporté un bout de 300 mètres carrés du toit de la Ghelamco Arena, le stade de football gantois (Flandre orientale). Et à Kortemark en Flandre occidentale quelque 200 panneaux solaires ont été arrachés du toit d’une fabrique de briques.

La zone de pluie qui a traversé le pays dans le sillage de la tempête, lundi soir, a provoqué aussi de violents orages par endroits. Des averses de grêle ont été signalées à VRT NWS dans la région de la Lys, à Gand et à Bruxelles et ses environs. Le vent a atteint jusqu’à 90 km/heure localement.

A Gand, une partie du toit de la Ghelamco Arena (photo) a été emportée par le vent. L’incident n’a pas fait de blessé. Les débris - provenant apparemment de l’auvent au-dessus des tribunes - se sont retrouvés sur le parking d'un supermarché voisin. Ce dernier était fermé, il n'y a donc pas de blessé ni de voitures endommagées.

"L’auvent a été emporté et est tombé verticalement, le long de la façade", expliquait Wilfried Gees, gestionnaire de l’arène, à VRT NWS. Il n’est pas encore clair combien de temps durera la réparation du dommage. Les pompiers ont été dépêchés sur place pour nettoyer les débris et vérifier les autres parties du toit du stade de la Gantoise.

Chargement lecteur vidéo ...

A Kortemark, en Flandre occidentale, les bourrasques de vent ont occasionné de gros dégâts à un parc de panneaux solaires. Plus de 200 panneaux photovoltaïques ont ainsi été soufflés du toit d’une fabrique de briques et ont fait beaucoup de dégâts sur leur passage.

Le toit de la fabrique Wienerberger est endommagé, tout comme un hangar voisin appartenant à une entreprise qui réalise des constructions de métal. Des voitures garées non loin de la fabrique ont aussi été abimées. Quelques panneaux solaires ont perforé le toit de voitures.

Deux maisons voisines ont été endommagées aux fenêtres et aux murs, tandis que l’installation pour l’air conditionné d’un hôtel avoisinant a également été détruite.

D’après les dernières prévisions météorologiques, le vent devrait encore souffler fort ce mardi, avec des rafales pouvant atteindre 90 km/heure. Le temps devrait cependant rester sec. La pluie reviendra néanmoins mercredi.