22 migrants en transit arrêtés à Wommelgem

La police fédérale d'Anvers a annoncé avoir arrêté 22 migrants en transit lors d'un contrôle mardi soir. Le contrôle s'est déroulé dans les environs de Wommelgem (Anvers).

Selon la police, l'action policière visait à empêcher les migrants de se rendre au parking de l'autoroute E313 à Ranst. Des contrôles ont donc été effectués à plusieurs arrêts de trams et de bus de la compagnie De Lijn de la région. Neuf zones de police locales, l'Office des Étrangers et De Lijn ont coopéré avec la police fédérale.

Au total, 22 personnes ont été arrêtées administrativement parce qu'elles n'avaient pas de titres de séjour valides. Il s'agissait de douze personnes originaires d'Érythrée, cinq du Soudan, deux du Maroc, une d'Afghanistan, une du Ghana et une d'Ukraine. Cinq d'entre elles ont déclaré être mineures.