Jonas Roosens

Un bijoutier anversois et trois coursiers arrêtés dans le cadre d'une enquête française

Le propriétaire d'une bijouterie du quartier des diamantaires d'Anvers, ainsi que trois coursiers ont été arrêtés à la suite de perquisitions menées la semaine dernière. Ils auraient aidé des bandes de cambrioleurs albanais, sévissant en France, à revendre leur butin.

Depuis mars 2019, la police de Paris mène une enquête sur plusieurs organisations criminelles albanaises suspectées d'avoir commis plusieurs cambriolages dans l'hexagone. "Il ressort de cette enquête que d'importantes quantités d'or, de bijoux précieux et de pièces d'horlogerie ont été convoyées par une ou plusieurs personnes vers Anvers, où elles ont été revendues par un bijoutier de la Pelikaanstraat", indique le parquet d'Anvers.

Pour le versant anversois de l'enquête, les autorités françaises ont collaboré avec la police judiciaire fédérale d'Anvers et l'unité Goudi de la police locale, qui traque les marchands d'or véreux du quartier des diamantaires. Cette coopération a débouché le 5 février sur plusieurs perquisitions.

"Trois coursiers de 48, 60 et 67 ans et un bijoutier de 61 ans ont été arrêtés", affirme le parquet. "Ils étaient en possession d'un demi-kilo d'or, d'une valeur estimée à 20.000 euros. Deux employés non déclarés ont également été appréhendés."

L'exploitant du magasin était déjà connu de la justice. Avec l'un des coursiers, il a été déféré devant le juge d'instruction de Turnhout en vue de l'exécution de l'ordonnance européenne de remise à la France.

Les plus consultés