Un producteur de chocolat belge va imprimer en trois dimensions

Le fabriquant belgo-suisse Barry Callebaut va imprimer du chocolat en 3D. C’est ce qu’il annonce ce vendredi, en affirmant être le premier producteur à offrir un tel produit à grande échelle. Les grands chefs et les entreprises pourront ainsi faire réaliser leurs propres créations et logos en trois dimensions et en grande quantité, en un minimum de temps. Une imprimante de sujets en chocolat en 3D existe déjà à l’heure actuelle, mais cela demeurait encore un processus compliqué.

Barry Callebaut va proposer cette impression 3D via sa marque de décoration mondiale Mona Lisa. Les clients pourront de la sorte disposer de créations complexes produites rapidement et en gros volumes, pointe l'entreprise multinationale.

L'impression en elle-même aura lieu aux Pays-Bas et se fera avec du chocolat belge, précise Pablo Perversi, Chief Innovation, Sustainability & Quality Officer. Le chocolat peut déjà être imprimé en 3D actuellement, mais c'est un processus difficile.

Barry Callebaut dispose désormais de la technologie nécessaire pour produire ses conceptions rapidement et en grandes quantités et ce même si elles sont techniquement difficiles. Le chocolat peut ainsi désormais être imprimé avec une épaisseur de quelques millimètres, ce qui est pratiquement impossible à la main.

Barry Callebaut veut s’adresser dans un premier temps aux meilleurs chefs et hôtels, aux chaînes de cafés et de restaurants en Europe. Son premier client est la chaîne hôtelière néerlandaise Van der Valk, dont le logo - un toucan - a été imprimé en chocolat.