La tempête Dennis nous apporte de grosses rafales de vent ce dimanche

Alors que les dégâts de la tempête Ciara se faisaient encore ressentir en début de semaine, une nouvelle tempête était déjà annoncée pour ce week-end, venant du nord de l’Ecosse. Le service météo britannique l’a baptisée Dennis. Elle devrait amener à la Belgique, ce dimanche, des rafales de vent pouvant atteindre localement les 90 à 100 km/h. Le numéro 1722 pour les appels urgents liés à des dégâts matériels a entretemps été activé. L’Institut royal météorologique (IRM) a décrété l’alerte jaune pour dimanche, entre 2h du matin et 23h, et recommande de rester prudents. Les parcs bruxellois sont fermés depuis samedi soir.

Des vents moyens de 9 Beaufort ont été mesurés, ce dimanche matin, au-dessus de la mer du Nord, au large des côtes belges. La tempête Dennis traverse donc notre pays. Il faut que les vents atteingnent 9 Beaufort pour pouvoir officiellement parler de tempête.

Les parcs régionaux bruxellois ont fermé leurs grilles aux promeneurs téméraires samedi à 18h et ne rouvriront qu'après le passage de la tempête Dennis, lundi matin. L'Institut royal météorologique (IRM) a émis une alerte jaune pour tout le pays dimanche, prévoyant des rafales de vent de 70 à 100 km/h.

Bruxelles Environnement recommande aux flâneurs du dimanche d'éviter, de manière générale, de circuler dans les parcs, bois et forêt et, en particulier, de déambuler sous les arbres. Dans les parcs dépourvus de dispositifs de fermeture, des avis seront affichés aux entrées et des gardiens tiendront le public informé.

Vendredi, l'IRM annonçait pour le week-end un temps doux, avec des maxima oscillant samedi entre 8°C sur les hauteurs de l'Ardenne et 13°C en Flandre et même jusqu'à 16°C dimanche.

Durant la nuit de samedi à dimanche, la nébulosité est devenue très abondante sur toutes les régions et le vent s'est progressivement intensifié, poussant ses rafales entre 70 et 90 km/h jusqu'à localement 100 km/h.

Le vent fera encore un peu tourbillonner lundi les feuilles des arbres dégarnis (et les parapluies), mais les espaces verts devraient à nouveau accueillir jeunes et moins jeunes dans la matinée, après inspection, nettoyage et sécurisation.

(Lire la suite du texte sous la vidéo. Celle-ci montre la côte belge balayée ce dimanche par la tempête)

Chargement lecteur vidéo ...

Des dégâts déjà constatés

Les pompiers d'Anvers ont reçu dimanche soir une trentaine d'appels pour des dégâts causés par la tempête. Ce dimanche après-midi, un arbre s'est abattu sur une maison à Vorselaar (2e photo ci-dessous), en province anversoise. Pas de blessés, mais d'importants dégâts matériels.  

En Flandre orientale, plus précisément à Zelzate, des planches en bois se sont détachées de la tour de tir sur la Grand-Place (photo) et ont abouti sur les toits de maisons. L'incident n'a pas fait de blessés. 

Et sur le périphérique de Gand (Flandre orientale), un arbre s'est abattu sur la route. Les pompiers sont intervenus pour dégager la chaussée.  

Les plus consultés